Success
Error
Warning
iSpy

iSpy

2.5K pieces 142 pressbooks

15 Followers

Member Since - March, 2019

#vanityfair #dior #jeanbaptistemondino "Dior, le temps retrouvé" for Vanity Fair at Dior (722222) by iSpy

Jean-Baptiste Mondino est un photographe reconnu, sollicité par les magazines de mode pour réaliser leurs couvertures et séries de mode, et la presse généraliste qui publie ses photographies des personnalités : artistes dont il réalise des vidéo-clips, tout comme des acteurs et artistes. Il travaille également avec de nombreuses marques dont il crée les visuels de campagnes publicitaires ainsi qu'avec des labels de disques qui lui confient la réalisation des pochettes de disques et des photographies promotionnelles. Le parcours prolifique de Jean-Baptiste Mondino est un parcours atypique dans le monde de la photographie de mode9. Il n'a associé son nom ni à un magazine, ni à une marque et il publie ses photographies, au fil des décennies, sans distinction, dans des magazines « incontournables » comme Vogue et la presse innovante ou encore masculine (Glamour10, Jalouse11,Têtu). « Je n'aime pas la photo. Ce que j'aime, c'est être dans le service, j'aurais pu être steward » - déclare-t-il2. Mode & publicité[modifier | modifier le code] Au tournant des années 1980 et 1990, Mondino met en image les créations du styliste Lionel Cros dont il partage l'univers et l'aspiration à sortir la représentation de la sexualité, féminine en particulier, des bas-fonds de la pornographie. Après avoir utilisé les créations du styliste dans Tandem de Vanessa Paradis, il les photographie dans les séries de mode pour Elle : « Vinyl la folie » (mars 199012) et « À La Maniere De Nijinski » (juin 1991). En 2000, il réalise la campagne publicitaire de la marque Morgan13. Il fait partie des photographes ayant réalisé un calendrier de la marque italienne de café Lavazza (édition 2003)14. En 2012, il photographie Carla Bruni-Sarkozy qui renoue avec son métier de mannequin pour la publicité de la marque Parrot. Personnalités[modifier | modifier le code] Dans les années 1990, les images produites par Jean-Baptiste Mondino dans le cadre de ses collaboration avec des magazines français, par exemple de Vanessa Paradis pour Glamour, ont fait objet de reproductions et d'analyses, tant elles bouleversaient non seulement les codes de la photographie de mode mais aussi l'image des artistes-modèles et au-delà de la féminité (American Photo, 199710). De nombreux journaux et magazines font appel à Jean-Baptiste Mondino pour photographier les personnalités auxquelles ils consacrent des articles. Des portraits sur mesure, dialogue entre le modèle et l'artiste, comme lors de la session photo avec Béatrice Dalle pour Libération15 : « Elle se tortille quand le photographe Jean-Baptiste Mondino lui explique qu’il veut faire quelque chose d’absolument singulier avec elle, la non-actrice d’il y a vingt ans à qui le caractère ombrageux promettait une carrière de météore, et qui, après des dizaines de films d’une exigence absolue, s’est peu à peu imposée comme l’ACTRICE. Celle qui nous intéresse justement parce qu’elle ne joue pas à l’être. Elle baisse les yeux, que répondre à ça, elle semble heureuse du compliment, un peu gênée aussi d’en être heureuse. Avec Mondino ils font les cons, et elle qui déteste tant les séances photos approuve l’idée d’une série de portraits serrés, à peine changeants, comme une variation sur le même thème d’une Dalle qui n’a plus le corps d’avant mais s’en accommode comme il faut – l’important c’est cette gueule. »

Originally pressed by iSpy in the pressbook Fashion Photography

Loader

Comments (0)

Member’s Other Pieces

Member’s Other Pressbook