Success
Error
Warning
iSpy

iSpy

2.5K pieces 142 pressbooks

15 Followers

Member Since - March, 2019

L’incroyable trompe-l’œil de JR autour de la pyramide du Louvre (722218) by iSpy

En 2001, il trouve un appareil-photo dans le métro parisien, et part parcourir l’Europe9 à la rencontre de ceux qui s’expriment sur les murs et les façades qui structurent les villes10. Observant les gens qu’il rencontre et écoutant leur message, il colle leurs portraits dans les rues, les sous-sols et sur les toits de Paris. En 2004, JR réalise l'exposition Toit et moi, associé avec l’artiste Prune Nourry qui est devenue sa fiancée11. Les sculptures de celle-ci étaient positionnées sur les toits parisiens puis photographiées par JR12. De 2004 à 2006, il réalise Portrait d’une génération, des portraits de jeunes de banlieue qu’il expose, en très grand format, sur les murs de la Cité des Bosquets de Montfermeil2, 13. Ce projet illégal devient officiel lorsque la mairie de Paris affiche les photos de JR sur ses bâtiments14. Dès ces premiers projets, l'artiste affirme vouloir amener l'art dans la rue : « Je possède la plus grande galerie d’art au monde : les murs du monde entier. J’attire ainsi l’attention de ceux qui ne fréquentent pas les musées habituellement15. » En 2005, il participe au long-métrage de Kim Chapiron (Kourtrajmé) Sheitan, avec Vincent Cassel, comme photographe de plateau et rencontre Shepard Fairey, Blu, Zevs, Blek le Rat, Influenza, The London Police entre autres, pour réaliser un reportage sur les activistes urbains internationaux. Au cours de l’année 2007, avec Marco16 il réalise Face 2 Face, « la plus grande expo photo illégale jamais créée »17. JR affiche d’immenses portraits d’Israéliens et de Palestiniens face à face dans huit villes palestiniennes et israéliennes et de part et d’autre de la barrière de sécurité. Dès son retour à Paris, il colle de nouveau ces portraits dans la capitale. Pour JR, cette action artistique est avant tout un projet humain : « Les héros du projet sont tous ceux qui, des deux côtés du mur, m'ont autorisé à coller sur leur maison »

Originally pressed by iSpy in the pressbook Fashion Photography

Loader

Comments (0)

Member’s Other Pieces

Member’s Other Pressbook